Pour le retrait de la loi travail : tous dans la rue le mardi 14 juin

0  -  Article mis à jour le 28 août 2017

Malgré des campagnes de désinformation et de calomnies contre la CGT, malgré les violences policières contre les journalistes et contre les manifestants, malgré l’incarcération de militants syndicaux (Loïc et Antoine), la mobilisation ne faiblit pas. 

Les arrêts de travail (raffineries, centres de traitement des ordures ménagères, cheminots, Amazon…) et les blocages se multiplient (Rungis, Roissy). 70 % de la population est toujours opposée à cette loi votée à coup de 49.3 au mépris de la démocratie.

Même la CFE-CGC, syndicat de l’encadrement, a rejoint le camp des opposants.

Alors que l’Euro de football débute, le gouvernement joue le pourrissement et s’obstine dans son refus de dialoguer. La ministre du Travail accepte de rencontrer Philippe Martinez… dans 8 jours ! Pourquoi pas à Noël ?

Ce gouvernement ne peut pas avoir raison seul contre tous, même s’il tente de déminer la mobilisation en accordant et en promettant des cadeaux dans tous les secteurs professionnels en lutte (SNCF, enseignants, camionneurs…).

-Pour le retrait de la loi El Khomri
-Pour négocier un code du travail du XXIe siècle

Le SNJ-CGT appelle les journalistes à se mettre en grève et à manifester massivement avec l’intersyndicale (CGT, Solidaires, FSU, FO) le 14 juin à Paris de la place d’Italie aux Invalides.

Rdv journalistes angle Blvd Vincent Auriol et place des Alpes derrière le camion de la fédération du spectacle.

Montreuil, 10/06/2016

Top