La ligue du LOL n’a rien d’une exception

0  -  Article mis à jour le 22 février 2019

Une tribune initiée par l’association Prenons la une (PLU) et l’Association des journalistes lesbiennes, gays, bi et trans (AJL), signée entre autres par  le SNJ-CGT, estime que « la Ligue du LOL n’a rien d’une exception », qu’elle « ne concerne pas seulement le petit milieu journalistique parisien mais l’ensemble de la société » et qu’elle « illustre la réalité d’une domination masculine fondée sur la cooptation et l’entre-soi entre hommes, blancs et hétérosexuels ». « Certaines rédactions et entreprises ont déjà agi en réaction aux révélations sur la Ligue du LOL. Mais au-delà des sanctions qu’elles jugeront bon d’appliquer au cas par cas, une réflexion plus large s’impose », ajoute la tribune.

Lire la tribune.

Top