France Télévisions s’engage pour la planète… et coule Thalassa !

0  -  Article mis à jour le 10 avril 2019

Communiqué du SNJ-CGT de France Télévisions

« Thalassa, une marque ancienne pour un public ancien ». Cet arrêt de mort a été prononcé en CSE par Takis Candilis, le directeur des programmes de FTV. Le magazine de la mer est désormais promis à une case du dimanche après-midi, un sursis précaire. L’itinérance et une périodicité variable n’ont jamais été la meilleure façon de consolider une audience. Au contraire, Thalassa perdra encore des téléspectateurs, le fruit tombera alors de lui-même et plus personne ne criera au scandale tant cette issue paraîtra évidente ! Une mort lente mais pas sans douleur. Lassés par la tournure que prenaient les événements, beaucoup de salariés ont déjà en partie largué les amarres vers d’autres horizons. La péniche elle-même est déserte et ce qu’il reste de l’équipe a trouvé un refuge provisoire dans un immeuble sans âme en face du paquebot France Télé.

Un jeunisme si réducteur

Pas vraiment des conditions idéales pour redresser la barre dans une tempête provoquée par les apprentis sorciers du jeunisme à tout prix. Car c’est forcément cela que la direction reproche à Thalassa : un ancrage dans le siècle passé, pas de « tweet » ni de « post » pendant la diffusion. Oui c’est vrai Thalassa n’est pas un talk-show abêtissant, mais une émission devant laquelle les téléspectateurs s’assoient pour voir et comprendre le monde tel qu’il est dans sa beauté ou sa laideur.

Oui c’est vrai Thalassa n’est pas un talk-show abêtissant, mais une émission devant laquelle les téléspectateurs s’assoient pour voir et comprendre le monde tel qu’il est dans sa beauté ou sa laideur

« On va ouvrir une nouvelle marque sur le numérique qui va traiter de l’environnement… avec des talents… France TV Nature, pour un public jeune… » Telle est la réponse -méprisante du directeur des programmes pour les professionnels qui continuent de fabriquer Thalassa-. Entendre : externalisation, abandon des missions citoyennes de FTV sur des antennes grand public et oubli total de nos téléspectateurs qui regardent toujours la télévision !

Jamais nous n’avons eu autant besoin d’une émission comme Thalassa !

De toute évidence, une relance ambitieuse de Thalassa pour en (re)faire une émission de référence sur l’économie de la mer et l’environnement n’est pas à l’ordre du jour. Drôle de manière de coller à l’actualité surtout quand on sait que la France possède le 2e domaine maritime au monde ! D’autant plus qu’avec ses rédactions présentes sur tous les continents, France Télévisions peut couvrir l’ensemble des mers et des océans !

Delphine Ernotte qui clame haut et fort l’engagement de FTV pour la protection de l’environnement va-t-elle un jour mettre les programmes de FTV en concordance avec ses paroles ?

Le directeur des programmes ignore-t-il les préoccupations des citoyens et de la jeunesse en particulier pour l’avenir de la planète ? Delphine Ernotte qui clame haut et fort l’engagement de FTV pour la protection de l’environnement va-t-elle un jour mettre les programmes de FTV en concordance avec ses paroles ?

Pendant plus de 40 ans Thalassa a contribué à la sensibilisation à l’écologie avec ses équipes de reportage. Et c’est au moment où la planète n’a jamais été autant en danger que la direction condamne Thalassa….Que de vents mauvais soufflent sur le paquebot FTV !

Paris le 3 avril 2019

Télécharger le communiqué en PDF

 

Top