Algérie : inacceptable expulsion d’un journaliste de l’AFP

0  -  Article mis à jour le 17 avril 2019

Communiqué du SNJ-CGT de l’AFP

Alors que l’Algérie est le théâtre d’un mouvement de contestation populaire sans précédent ayant contraint le président algérien Bouteflika à renoncer à un 5e mandat puis à la démission, le directeur de l’AFP en Algérie, Aymeric Vincenot, journaliste professionnel reconnu, en poste à Alger depuis juin 2017, a dû quitter l’Algérie le 9 avril 2019 après en avoir été expulsé sans explications par les autorités algériennes.

Les autorités algériennes lui refusaient le renouvellement de sa carte de presse, seule condition pour pouvoir effectuer sa mission d’information et continuer à travailler.

Pour le SNJ-CGT AFP, cette expulsion dont la décision a été prise sous la présidence d’Abdelaziz Bouteflika, porte une atteinte grave à la liberté de la presse et est inacceptable.

Pour le SNJ-CGT AFP, cette expulsion dont la décision a été prise sous la présidence d’Abdelaziz Bouteflika, porte une atteinte grave à la liberté de la presse et est inacceptable.

Le SNJ-CGT AFP apporte son soutien plein et entier à notre collègue Aymeric Vincenot et appelle solennellement l’État algérien à faire respecter la liberté d’informer.

Paris, 11 avril 2019

Télécharger le communiqué en PDF

Top