Matinales filmées France Bleu/France 3 : ouverture immédiate des négociations

0  -  Article mis à jour le 4 juin 2019

Communiqué CFDT, CGT, Sud, Unsa de Radio France

Alors qu’aucun bilan de l’expérimentation avec France Télévisions menée à Toulouse et Nice n’est programmé, la direction annonce un plan ficelé : 4 matinales communes dès le mois de septembre, 10 à la fin de l’année et 44 d’ici 2022.

Pourtant, l’expérimentation en cours met en évidence de nombreux dysfonctionnements.

Il est inconcevable que ce projet soit mis en œuvre sans aucune concertation avec les salarié-es et sans aucune consultation des représentant-es du personnel.

Il est inconcevable que ce projet soit mis en œuvre sans aucune concertation avec les salarié-es et sans aucune consultation des représentant-es du personnel.

Ce passage en force engendre beaucoup d’inquiétudes. La violence de cette méthode ne peut qu’entrainer des risques psychosociaux.

La direction doit suspendre son projet de déploiement des matinales filmées :

  • tant qu’un bilan objectif des expérimentations en cours n’aura pas été réalisé et partagé avec les salariés,
  • tant que de réelles négociations ne seront pas ouvertes pour aboutir à un accord mis à la signature.

Les organisations syndicales CFDT, CGT, SUD Radio France, UNSA appellent l’ensemble des salariés de France Bleu à cesser le travail pour une durée de 24 heures le mercredi 29 mai 2019 à partir de 00h afin d’empêcher ce passage en force de la direction.

Paris, le 23 mai 2019

Lire également la motion du CSE Réseau France 3 sur les matinales de France Bleu

Top