« Yemens Papers » : message à envoyer au Procureur de la République

0  -  Article mis à jour le 6 août 2019

« Le droit à la liberté d’expression protège le droit de chercher, de recevoir et de répandre des informations et des idées de toutes sortes, y compris des informations sur les violations graves des droits humains. Les journalistes jouent un rôle fondamental d’information du public et doivent pouvoir mener leurs activités sans être menacés ni harcelés en raison de leur travail. »

Voilà l’extrait d’un message qu’Amnesty International propose d’envoyer au Procureur de la République de Paris pour protester contre l’enquête préliminaire dont font l’objet plusieurs journalistes ayant, dans le cadre des « Yemen Papers », mené « une enquête sur les ventes d’armes françaises à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis et sur l’utilisation de ces armes contre des civils dans le contexte de la guerre civile au Yémen ».

Voir sur le site d’Amnesty International.

Top