« Un mauvais vent souffle dans notre République »

1  -  Article mis à jour le 27 novembre 2019
Emmanuel Vire, secrétaire général du SNJ-CGT, a pris la parole à l’arrivée de la manifestation contre l’islamophobie, le 10 novembre, à Paris. Voici le texte de son intervention.

« Suite à l’agression scandaleuse d’une mère d’élève voilée au Conseil régional de Bourgogne par un élu RN le 11 octobre, il y a eu pendant une semaine 85 débats, avec 286 interventions, sur les 4 chaînes d’info en continu (BFM, LCI, CNews, France Info). Aucune femme voilée n’a participé à ces débats. On parle à leur place et on assiste à des dérapages hallucinants, comme celui du journaliste Olivier Galzi, qui compare le voile à l’uniforme SS, sur LCI, ou du directeur adjoint de la rédaction du Figaro, Yves Thréard, toujours sur LCI, qui déclare : « Je déteste la religion musulmane ». Il ajoute : « Il m’est arrivé, en France, de prendre le bus ou un bateau où il y avait quelqu’un avec un voile, et je suis descendu. »

Evidemment, il y a le cas Zemmour, condamné pour incitation à la haine religieuse et raciale. Ce n’est plus tenable. Il est toujours à l’antenne sur CNews, chaîne du milliardaire Bolloré, malgré l’opposition des journalistes de la chaîne, soumis à des pressions insupportables. La CGT a d’ailleurs décidé de boycotter CNews tant que ce monsieur serait à l’antenne et tout le monde doit le faire. Zemmour, dehors !

Depuis plusieurs mois, des centaines de tribunes, d’entretiens, de chroniques et d’éditoriaux ont envahi l’espace médiatique, en charriant des mots ou des concepts souvent privés de sens : islam, laïcité, communautarisme, islamisme, terrorisme. En faisant souffler un vent mauvais dans notre République.

Jusqu’au président Macron, qui ose faire la Une de Valeurs Actuelles, l’hebdomadaire d’extrême droite, qui nous désigne comme « islamos collabos » !

Un hebdomadaire dont les 6 couvertures, avant celle sur Macron ont été :

  • « Fraudes sociales et immigration »
  • « Zemmour/Maréchal : les secrets de leur offensive »
  • « Le vrai pouvoir des francs-maçons »
  • « Islam/immigration/terrorisme, le grand aveuglement »
  • « Zemmour, Macron, Islam : Fienkelkraut, la grande confession »
  • « Le voile ou la France ? »
  • Et donc, pour finir : « Tête à tête avec Macron : « L’échec de notre modèle se conjugue avec la crise que vit l’Islam. » »

Arrête, Macron, de jouer avec l’extrême droite ! Ce n’est plus possible.

Et je suis là pour défendre toutes mes consœurs et confrères, comme Mustapha Kessous, journaliste au Monde, qui sont victimes quotidiennement de moqueries, préjugés. Et cela ne s’arrange pas. Déjà, il y a 10 ans, Mustapha racontait la blague du ministre de l’Intérieur Hortefeux, qu’il était venu interviewer pour Le Monde : « Vous avez vos papiers ? » « Des histoires comme celles-là, j’en aurais tant d’autres à raconter », témoigne notre confrère. « On dit de moi que je suis d’origine étrangère, un beur, une racaille, un islamiste, un délinquant, un sauvageon, un « beurgeois », un enfant issu de l’immigration… Mais jamais un Français, Français tout court. »

Et évidemment un grand merci à notre confrère Taha Bouhafs.

1 réaction

Top