CGT Spectacle : se mobiliser pour gagner !

0  -  Article mis à jour le 27 mars 2021
Communiqué de la CGT Spectacle
(Photo : devant le Théâtre du Nord, à Lille, le 26 mars 2021)

À ce jour, plus de quatre-vingts lieux de spectacle sont occupés en France par les professionnels du spectacle et des précaires d’autres secteurs comme la restauration et de l’hôtellerie, l’événementiel et le tourisme !

Les annonces de Jean Castex faites le 11 mars n’ont pas été à la hauteur de nos attentes et n’éteignent en rien la colère qui s’exprime partout en France. La réunion du CNPS prévue le 22 mars a été annulée, Madame Bachelot ayant annoncé être positive à la Covid. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

Néanmoins, pour l’heure, le Premier Ministre ne s’est contenté d’annoncer que des mesures symboliques : 10 millions d’euros de plus pour le Fonds d’urgence spécifique de solidarité pour les artistes et les techniciens du spectacle et 20 millions d’aides supplémentaires aux équipes artistiques. Même les annonces pour garantir les droits à congés maladie et maternité des intermittents du spectacle et des artistes auteurs n’ont pas été suivies d’effet puisqu’aucune réunion n’a eu lieu avec les services du Ministère de la Culture et du Ministère de la Solidarité et de la Santé depuis le 11 mars.

Le bilan du gouvernement est simple :

  • Refus persistant au retrait de la réforme d’assurance chômage ;
  • Refus de garantir une nouvelle année blanche pour tous les intermittents et a fortiori pour tous les 
précaires ;
  • Zéro euro consacré à une politique de soutien à l’emploi dans le Spectacle ;
  • Pas de compensation pour la perte de nos droits sociaux (retraites, santé, prévoyance, etc.) ;
  • Refus de faire accéder les intermittents aux financements de formations longues destinées notamment 
à des reconversions professionnelles ;
  • Refus de modifier les critères du fonds de solidarité national pour les artistes auteurs ;
  • Rien sur les enseignants artistiques. 
Lorsqu’un gouvernement est sourd à la détresse sociale qui s’abat sur toute une profession et s’obstine à fragiliser davantage les plus précaires, la CGT Spectacle adresse un message clair : nous appelons à amplifier partout le mouvement !

Dans le strict respect des conditions sanitaires, occupons partout dans les lieux de spectacle et dans tous les autres lieux où est vécue la précarité.

Occupons l’espace public, occupons tous les lieux de débats !

Toutes les formes d’actions pacifiques s’inscrivant sur ces revendications sociales, contre les idéologies d’extrême droite et contre le sexisme sont les bienvenues !

Télécharger l’intégralité du communiqué de la CGT Spectacle en PDF

Top