Europe 1 : prise d’antenne le jour de la prise de la Bastille

0  -  Article mis à jour le 19 juillet 2021

Communiqué de la Société des rédacteurs et de l’intersyndicale d’Europe 1 (SNJ, CGT, CFTC, FO)

Si certains s’interrogeaient encore sur la réalité de la prise en mains de l’antenne d’Europe 1 par CNews, l’épisode de a couverture du défilé du 14 juillet à Paris lève les derniers doutes. C’est en lisant un communiqué de CNews daté du lundi 12 juillet, que les équipes d’Europe 1 ont appris qu’une édition spéciale sera proposée aux auditeurs de la station le 14 juillet entre 10h et 12h50. Animée par deux journalistes de CNews, cette tranche d’antenne permettra de rendre compte de l’intégralité du défilé avec les commentaires des invités réunis sur le plateau de la chaîne du groupe Canal +. Parmi ces invités : Louis de Raguenel, présenté comme directeur du service politique d”Europe 1.

La direction d’Europe 1 n’a donné aucune information interne sur cette éditions spéciale, privant les auditeurs de notre station du rendez-vous d’information de la mi-journée.

La direction d’Europe 1 n’a, quant à elle, donné aucune information interne sur cette éditions spéciale, privant les auditeurs de notre station du rendez-vous d’information de la mi-journée. Les équipes ont été sidérées d’entendre des spots promotionnels l’annonçant à l’antenne, sans même avoir été mises au courant au préalable. Pour régler les problèmes d’organisation de la tranche, les journalistes et techniciens concernés ont dû frapper à plusieurs portes et n’ont obtenu que des réponses techniques, mais aucune présentation d’ensemble du dispositif… Ni aucune explication sur le choix de faire antenne commune avec CNews pour la couverture de cet événement.

Démonstration flagrante du fait que les décisions relatives à l’antenne d’Europe 1 sont bien prises de l’autre côté de la Seine, dans les bureaux de Canal+.

Démonstration flagrante du fait que les décisions relatives à l’antenne d’Europe 1 sont bien prises de l’autre côté de la Seine, dans les bureaux de Canal+. Ce n’est qu’une demi-surprise : cela fait déjà plusieurs semaines que les salariés d’Europe 1 découvrent, la plupart du temps par la presse, la colonisation de la grille de rentrée de leur radio par les têtes d’affiche de CNews (Dimitri Pavlenko annoncé à la matinale, Romain Desarbres à la mi-journée, Laurence Ferrari le soir, Thomas Lequertier le week-end, etc…). Taxés par leur PDG Arnaud Lagardère d’analyses “frôlant le complotisme” (Le Figaro du 21 juin 2021), les salariés d’Europe 1 ont pourtant découvert avec effroi l’entièreté du scénario tramé dans leur dos ce matin. Ils n’avaient donc finalement pas su tout anticiper dans leur supposée paranoïa.

Nous dénonçons cette prise de contrôle de fait qui impose la ligne éditoriale de CNews directement sur l’antenne d’Europe 1 et le mépris affiché par notre direction avec cette absence totale de communication.

Paris, le 13 juillet 2021.

Télécharger le communiqué en PDF

Top