Assange : le combat du siècle pour la liberté d’informer

0  -  Article mis à jour le 14 novembre 2021

Un film documentaire sur le parcours de Julian Assange sort ce 17 novembre sous le titre “Hacking justice”. Une série de projections-débats est déjà prévue (lire ici), dont une avec Emmanuel Vire, secrétaire général du SNJ-CGT, le 30 novembre à 20 heures à l’espace Saint-Michel (Paris 5e). Vous trouverez ci-dessous la présentation du film qui figure sur le site qui lui est dédié.

Fidèle au principe Cypherpunk « vie privée pour les plus faibles, transparence pour les puissants », Julian Assange a créé WikiLeaks en 2006, outil de publication crypté qui a permis la fuite de millions de documents classifiés ou secrets, mettant au jour les pratiques des gouvernements et des multinationales concernant la guerre, l’espionnage et la corruption. Les fuites transmises à WikiLeaks en 2010 par l’analyste de l’US Army Chelsea Manning constituent les révélations les plus importantes de l’histoire sur les crimes de guerres et les mensonges des États-Unis. Julian Assange est alors devenu une cible.

Ce documentaire commence en 2012, lorsque le fondateur de WikiLeaks se réfugie dans l’ambassade d’Équateur à Londres où il restera confiné drastiquement jusqu’à son arrestation en 2020 en vue de son procès en extradition aux États-Unis. Pendant sept ans, à l’intérieur de l’ambassade et à travers le monde, Clara López Rubio et Juan Pancorbo ont suivi, pas à pas, la défense de Julian Assange, coordonnée par le célèbre avocat Baltasar Garzón. Une histoire aux implications politiques profondes sur la justice et la liberté d’informer.

Le film est accompagné d’un long entretien inédit avec Julian Assange. Tourné en avril 2015, Julian Assange y fait part de ses réflexions sur la justice, la politique, le journalisme et revient sur la création de Wikileaks.

Plus de détails sur le site de “Hacking Justice”

Top