Tempo : les intentions cachées de la direction

0  -  Article mis à jour le 30 juin 2023

Communiqué de l’intersyndicale de France Télévisions

La direction prétend répondre dans les CSE aux questions des élus. Mais dit-elle la vérité ? Nous en doutons sérieusement, surtout après la lecture d’un document RH interne qui nous est parvenu et qui prouve que la direction n’est pas sincère dans ses réponses aux IRP et qu’elle a bien un « plan caché », ce qu’elle a toujours nié devant les élus qui le voient pourtant venir depuis un moment.

Les scriptes en danger

Alors que nous alertons sur les conditions de travail dégradées que risquent de subir les salarié·es à la rentrée en cas de déploiement de Tempo, en particulier les scriptes, la direction reconnaît en CSE qu’il y a nécessité de renforcer cette profession qui est également très impactée par le déploiement en parallèle d’OpenMedia. Mais pour combien de temps ? En effet, la direction a comme perspective de supprimer le métier de scripte à l’information d’ici à deux ans dans le réseau régional. Pour les reconvertir en chef·fe d’édition. Extrait : « Possibilité́ d’utiliser les ETP provisionnés à la DRH (environ 20) restant pour servir les mobilités scriptes vers chef d’édition Tempo ».

Première nouvelle : la DRH provisionne des ETP. Mais pourquoi la direction ne joue-t-elle pas cartes sur table ? Pourquoi ne dévoile-t-elle pas ses véritables intentions ?

Première nouvelle : la DRH provisionne des ETP. Mais pourquoi la direction ne joue-t-elle pas cartes sur table ? Pourquoi ne dévoile-t-elle pas ses véritables intentions ? Pourquoi n’a-t-elle pas encore informé les organisations syndicales de tout cela dans le cadre de la Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Parcours Professionnels ? Extrait : « Il est nécessaire de réfléchir à ce que sera le métier de scripte dans un ou deux ans (quelles seront ses activités, en tenant compte de l’évolution des outils en cours ; voire même est-ce que le métier sera maintenu car FTV est la seule entreprise média à avoir des scriptes d’édition ».

En tout cas, pour nos organisations syndicales le métier de scripte est un élément indispensable de la fabrication d’une édition d’information de qualité.

On comprend désormais que l’absence de scriptes lors de l’expression de besoins du système OpenMédia n’avait rien d’un hasard. La direction des technos était juste en avance de phase… 

Tempo…risation sur les recrutements

La direction ne serait pas pressée de recruter à la rentrée dans le Réseau, privilégiant le recours au CDD car elle anticipe d’autres évolutions de métiers afin de modifier la structure des équipes techniques.

Extrait : « 60 ETP recrutés pour le 4/9 ne seront pas uniquement des CDI, il pourra y avoir des CDD. En effet, compte tenu des évolutions liées à Overdrive, il y a un enjeu à ne pas recruter que des CDI pour septembre afin d’avoir la souplesse nécessaire pour s’adapter ».

Avec le déploiement d’Openmédia et la perspective de l’automatisation des régies, la direction espère pouvoir gratter sur le dos des emplois techniques pour trouver des marges de redéploiement sur Tempo.

En effet, avec le déploiement d’Openmédia et la perspective de l’automatisation des régies, elle espère pouvoir gratter sur le dos des emplois techniques pour trouver des marges de redéploiement sur Tempo. Les 60 ETP, devenus 57 pour le réseau régional, devront-ils finalement être une sorte de « bosse d’ETP » temporaire, à charge pour le Réseau de rendre au final ce « prêt » d’ETP au central ? Avec des intérêts ?

Bizarrement, rien n’est dit à ce sujet dans le projet Tempo présenté aux élus. Une preuve de plus de la déloyauté de la direction qui avance masquée avec au final le risque d’un nouveau plan d’économies dans le réseau.

Plus de réalisateurs en région ?

La direction pourrait envisager la mobilité des réalisateurs du 12/13 et 19/20 national vers les régions, alors même que par dogmatisme elle refuse depuis des années d’avancer sur le sujet.

Visiblement, quand ça arrange ses bidons, la direction sait lâcher du lest ! Mais pour faire quoi au juste ? Quel est le plan de développement des émissions régionales fabriquées en interne ?

Visiblement, quand ça arrange ses bidons, la direction sait lâcher du lest ! Mais pour faire quoi au juste ? Quel est le plan de développement des émissions régionales fabriquées en interne ? Nous accueillerons en tout cas chaleureusement nos futurs collègues réalisateurs, s’ils sont volontaires, en espérant que leur futur n’est pas de rester sans activité comme cela est malheureusement trop souvent le cas pour les réalisateurs du Réseau en CDI qui ont osé faire valoir leurs droits aux prud’hommes.

Mais la direction envisage malgré tout une autre option. Extrait : « Gérer la mobilité des 6 réalisateurs (option : diminuer leur activité) ». Une belle démonstration de l’impact potentiel du projet sur les ETP CDD afin de diminuer la masse salariale.

Tous ces angles morts du projet Tempo (combien y en a-t-il d’autres ?) méritent en tout cas une clarification. Les élus de nos syndicats remettront ces questions sur la table lors du CSE Central des 4 et 5 juillet.

Compte tenu de cette absence de loyauté dans les informations transmises, l’intersyndicale CGT, CFDT, FO, SNJ, CGC, SUD et UNSA appelle tous les salariés du Siège et du Réseau (ce qui inclut bien évidemment la Fabrique) à se mettre en grève dès le 4 juillet 2023 pour 72h afin de faire entendre la voix des salariés contre Tempo.

Paris, le 29 juin 2023.

Télécharger le communiqué en PDF

Réagir

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

Top