France Télévisions : transition écologique, 
derrière les belles paroles, le greenwashing !

0  -  Article mis à jour le 4 octobre 2023

Communiqué de la CGT France Télévisions

L’écologie, c’est important pour France Télévisions.

La preuve, c’est l’un des objectifs de l’accord d’intéressement, conditionné entre autres, à la baisse de nos émissions de CO2. C’est aussi le sujet de la première émission de CAPITO, le programme court de communication interne : six minutes où l’on apprend que France Télévisions a notamment réduit de 35 % ses émissions de gaz à effet de serre sur les dix dernières années.

Imaginaire. Cela nous semble le terme approprié pour qualifier la politique RSE de France Télévisions.

Sur l’intranet, les salarié·es peuvent encore visionner des heures d’une conférence organisée au siège sur la meilleure façon d’incarner la transition écologique, de développer l’écoproduction ou encore de construire de nouveaux imaginaires.

Imaginaire. Cela nous semble le terme approprié pour qualifier la politique RSE de France Télévisions. Depuis des mois, nos élus réclament en vain à notre direction un point en CSE Central pour aborder tous les sujets liés à la transition climatique dans notre entreprise.

Des audits et un plan de transition écologique… gardés secrets

« Faut qu’on en parle à la personne en charge de la RSE (responsabilité sociétale des entreprises). » Voilà la seule réponse jusqu’à présent à nos questions sur ce sujet.

L’entreprise a, paraît-il, des objectifs de transition écologique à l’horizon 2030, mais nous n’en connaissons aucun détail.

Des audits de performance énergétique ont été faits. Nous n’en connaissons pas le résultat. Des mesures carbones ont été réalisées depuis l’automne 2022 sur l’ensemble des 175 sites de France Télévisions, dont les résultats devaient être livrés en juin 2023. Silence radio pour les élus.

La communication des bilans des émissions de gaz à effet de serre fait pourtant partie des obli- gations légales.

Sans les données, la transition écologique reste imaginaire

Quant à l’information, si nous saluons des avancées telles que la météo climat, Planète Info ou la nouvelle formation mise en place à l’université de France Télévisions, notre organisation a déjà déploré dans un tract le manque de moyens : au rythme actuel, il faudra plus de 18 ans pour former tous les journalistes de France Télévisions !

Sur les enjeux écologiques, la CGT a constitué un groupe de travail, dont les élus ont demandé un rendez-vous dès sa nomination à Virginie Fichet, directrice adjointe en charge du dossier climat et des services de la rédaction. Invitation demeurée sans réponse, comme toutes nos questions sur la politique RSE de France Télévisions.

Sur les enjeux écologiques, la CGT a constitué un groupe de travail, dont les élus ont demandé un rendez-vous dès sa nomination à Virginie Fichet, directrice adjointe en charge du dossier climat et des services de la rédaction.

Invitation demeurée sans réponse, comme toutes nos questions sur la politique RSE de France Télévisions.

Pour sortir la transition écologique du champ des imaginaires, et aussi pour se mettre en conformité avec la loi, nous demandons à la direction de France Télévisions de nous transmettre les éléments et d’inscrire son plan global de sobriété énergétique à l’ordre du jour du CSE Central.

Tant que les élus n’auront pas accès aux données chiffrées et aux objectifs, les belles paroles de notre direction resteront à nos yeux dans le domaine du greenwashing.

Paris, le 2 octobre 2023.

Télécharger le communiqué en PDF

Réagir

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

Top