Réforme de la planification à France 24 : grève et motion de défiance, le choix des salariés

0  -  Article mis à jour le 14 décembre 2023

Communiqué de la CGT France Médias Monde

Vous avez voté mercredi à une large majorité en faveur d’une motion de défiance et d’une grève. La CGT de FMM vous a entendus et vous accompagne.

Une grève reconductible débutera le mercredi 13 décembre à partir de 20h. Une motion de défiance anonyme sera lancée à la même heure et se clôturera le lendemain à 15h.

Une assemblée générale sera organisée jeudi 14 décembre à 15h15. Nous vous y communiquerons les résultats de la motion et vous déciderez si la grève doit être reconduite.

Mobilisation des salariés : l’unique moyen de se faire entendre

Il est urgent d’agir pour empêcher la direction de mettre en œuvre sa réforme : recrutements en CDI sous pression, attribution de nouveaux cycles en toute opacité, suppressions de vacations, calendrier intenable… pour de trop nombreux salariés, ces incertitudes et ce climat sont pesants.

Ce préavis de grève oblige la direction à négocier avec la CGT sur ces revendications :

  • Maintien des charges d’édition éco
  • Maintien de la rubrique éco du vendredi
  • Combler les manques d’effectifs structurels (broadcast + web)
  • Intégration des journalistes rémunérés à la pige en CDI (perma-précaires)
  • Transparence et équité dans le processus de titularisation et d’affectation
  • Fin de la pression aux recrutements
  • Maintien des vacations desk 14h-22h et des ETP (équivalents temps plein) au desk mag
  • Equipes de nuit : allègement du nombre de jours travaillés pour assurer un repos suffisant
  • Replacer l’éditorial au centre du travail des chargés d’édition
  • Parcours de carrière pour les chargés d’édition et les deskeurs
  • Règles claires et applicables à tous pour le maintien des EVP
  • Prise en compte de la préférence pour des plannings tournants de salariés et d’une répartition équitable des week-ends
  • Spécialisation des journalistes et prise en compte de leurs demandes
  • Suppression des jours supplémentaires de disponibilité, notamment pour les personnes en VSD (“vendredi, samedi, dimanche”)
  • Partage de la pénibilité entre les maquilleurs
  • Pour les rédacteurs en chef, pas de gestion simultanée des deux langues

Les modalités de la grève vous seront communiquées en début de semaine prochaine.

Le 8 décembre 2023.

Télécharger le communiqué en PDF

 

 

Réagir

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

Top