Nos engagements

Le syndicalisme nouveau est-il arrivé ?

La raison d’être – et l’origine – du syndicalisme est la défense des intérêts individuels et collectifs des salariés.

Bien sûr, ceux-ci ont évolué, à la mesure des transformations du salariat, de l’organisation du travail, de la société.

Des aspirations nouvelles émergent : avoir prise sur le contenu et les finalités de son travail, faire reconnaître sa qualification, son utilité sociale… Mais, face aux problèmes de l’emploi, du pouvoir d’achat, de la protection sociale, on ne peut espérer faire valoir ses droits de façon purement individuelle.

Le SNJ-CGT veut relever avec vous le défi de la construction d’un syndicalisme moderne, d’un syndicalisme d’action et de proposition, ancré sur les aspirations des journalistes.

Un syndicalisme qui participe à la construction de solidarités entre les journalistes d’une même rédaction, mais aussi entre les salariés d’une même entreprise d’information, d’un même groupe, bref, de tous les secteurs, privé ou public, parce qu’ils relèvent tous du même statut, de la même convention collective. Un syndicalisme espace de liberté et de démocratie qui permette à chacun d’être acteur du mouvement social.

Un syndicalisme qui ouvre des perspectives de progrès social et d’efficacité économique dans notre pays. Un syndicalisme qui défende la liberté d’informer et la liberté d’expression dans notre pays, en Europe et dans le monde.

Qui est concerné par le syndicalisme « journalistes » ?

Exercer la lourde responsabilité d’informer les citoyens, engager sa responsabilité en signant, participer à l’aventure collective des médias, cela n’exclut pas les besoins personnels : déroulement de carrière, charges de travail, droit à un emploi stable dans une rédaction, liberté d’expression professionnelle…

Aujourd’hui, de nombreuses garanties spécifiques à notre profession sont mises en cause par les employeurs : droits d’auteur, clause de cession, commission arbitrale, ancienneté, etc.

Notre conception du syndicalisme est de défendre ses acquis collectifs pour que les journalistes puissent remplir pleinement leur responsabilité. Le SNJ-CGT propose d’améliorer le statut des journalistes.

Mise à jour le 20 février 2017
Top