Soutien aux journalistes d’Irlande du Nord

0  -  Article mis à jour le 22 mai 2020

Communiqué SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes

A Belfast en ce seul mois de mai 2020, tous les journalistes des journaux Sunday Life et Sunday World ont reçu des menaces de groupes paramilitaires loyalistes. Récemment encore, c’est un journaliste de Irish News qui était directement visé. Depuis quelques mois, les pressions se sont multipliées contre les rédactions.

26 ans après le cessez-le-feu entre les deux communautés d’Irlande du Nord, jamais la liberté de la presse n’a été menacée à ce point. Ces graves tentatives d’intimidation proviennent aussi bien de républicains dissidents que de groupes loyalistes. Elles visent à empêcher la presse d’enquêter sur le gangstérisme, les trafics et la corruption qui affaiblissant la démocratie en Ulster.

Les journalistes sont menacés mais aussi les politiques qui prennent leur défense.

Ce 19 mai, une extraordinaire coalition de politiques, tous partis confondus, de religieux de toutes obédiences, de médias, appelle à l’arrêt immédiat des menaces contre les journalistes et une pétition est largement ouverte pour protester contre cette situation et exiger de la part du gouvernement des mesures de protection et des enquêtes pour arrêter les coupables et les juger.

Anthony Bellanger, Secrétaire général de la Fédération Internationale des journalistes (FIJ, 600 000 adhérents dans 146 pays) a apporté tout son soutien à cette initiative et au National Union of Journalists (NUJ), le syndicat qui la coordonne.

« Aucun groupe, politique ou militaire ne doit faire obstruction à la liberté de la presse et à l’indépendance des journalistes. Aujourd’hui, nous témoignons de notre solidarité aux journalistes d’Irlande du Nord et appelons les autorités irlandaises à garantir la sécurité des journalistes et faire cesser les menaces. » 

Le SNJ, le SNJ-CGT et la CFDT Journalistes, syndicats de la FIJ, signent cette pétition et appellent les journalistes français à témoigner leur solidarité à leurs confrères et consœurs d’Irlande du Nord.

Paris, le 21 mai 2020

Télécharger le communiqué en PDF.

Top