La CGT exige le respect du droit de manifester

0  -  Article mis à jour le 12 mai 2021

Communiqué de la CGT

Ce mercredi 12 mai 2021 en début d’après-midi le préfet de Paris a publié un arrêté d’interdiction de la manifestation prévue à 16h à l’appel du « Collectif pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens ». 

Les arguments donnés par M. Lallement sont scandaleux, il écrit pour justifier cet arrêté « qu’il existe un risque sérieux que les affrontements violents qui se sont produits ces dernières heures entre Palestiniens et forces de l’ordre israéliennes ne se transportent sur le territoire national et que dans ce contexte de fortes tensions, cette manifestation soit l’occasion de troubles graves à l’ordre public entre partisans de l’une ou l’autre des parties au conflit. »

Alors que les nombreuses organisations se mobilisent, le préfet leur interdit de se rassembler, les accusant par avance de vouloir troubler l’ordre public.

Alors que les nombreuses organisations signataires de l’appel (syndicats, associations, partis politiques) se mobilisent pour le respect du droit international et des droits humains universels, le préfet leur interdit de se rassembler, les accusant par avance de vouloir troubler l’ordre public. D’autres rassemblements de solidarité se tiennent aujourd’hui en France et dans d’autres pays, à cette heure-ci seul celui de Paris est interdit sous prétexte de crise sanitaire, de risques terroristes, etc… 

Les délais de publication de cet arrêté préfectoral n’ont pas permis de prévenir l’ensemble des personnes qui ont prévu de se rendre au rassemblement, engendrant de fait  une mise en danger des manifestants et manifestantes.

Nous exigeons le respect du droit d’expression et donc la levée immédiate de cet arrêté d’interdiction et la levée de toutes sanctions, afin de permettre que s’exprime en toute sécurité notre solidarité envers le peuple palestinien.

Montreuil, le 12 mai 2021.

Télécharger le communiqué en PDF

Lire également le communiqué du Collectif pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens

 

Top