Le 20 novembre, avec #NousToutes,
le SNJ-CGT dit stop aux violences sexistes et sexuelles

0  -  Article mis à jour le 15 novembre 2021

Communiqué du SNJ-CGT

À l’occasion du 25 novembre, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le SNJ-CGT répond à l’appel de #NousToutes et participera à la marche du samedi 20  novembre, à Paris et partout en France.

30 % des femmes sont victimes de harcèlement sexuel au travail.

Tous les deux jours, une femme meurt assassinée par son compagnon ou son ex-compagnon.

À la maison, au travail ou dans la rue, ces violences ne sont pas une fatalité. La marche du 20  novembre est l’occasion d’exiger du gouvernement de prendre des engagements fermes et de faire de la lutte contre les violences que subissent toutes les femmes une priorité.

L’édition 2021 de cette marche intervient quelques jours après la naissance du mouvement #MeTooMedias. Notre profession est au cœur de révélations d’une extrême gravité. Les entreprises de presse doivent en prendre la mesure et assumer leurs responsabilités.

Dans ce contexte, le SNJ-CGT poursuivra plus que jamais son combat contre toutes les formes de violences sexistes et sexuelles (lire notre communiqué “#MeTooMedias  : enfin la fin de l’omerta  ?“).

Nous vous attendons nombreuses et nombreux le 20 novembre.

À Paris, la manifestation partira à 14 heures de la place de la République.

Des manifestations sont organisées partout en France entre le 20 et le 27 novembre.

Pour plus de détails, cliquer ici.

Montreuil, le 15 novembre 2021.

Télécharger le communiqué en PDF

Top