Meurtre de Jamal Khashoggi

0  -  Article mis à jour le 24 octobre 2018

Communiqué de l’AIDL

L’Alliance internationale pour la défense des droits et libertés (AIDL) réclame une enquête internationale qui devrait déterminer les circonstances entourant le rôle de l’Arabie Saoudite dans la disparition forcée qui a conduit au meurtre du journaliste Jamal Khashoggi. Elle doit avoir pour objectif d’identifier toute personne ayant ordonné, planifié et exécuté des opérations criminelles pour les traduire devant un tribunal indépendant afin que justice soit rendue.

Les éléments de preuve recueillis jusqu’à présent démontrent l’implication évidente des plus hauts dirigeants saoudiens dans une machination sordide devant éliminer un dissident du pouvoir. La communauté internationale ne peut pas rester silencieuse et doit oeuvrer pour qu’une procédure judiciaire impartiale soit menée.

L’AIDL note que la répression se durcit contre les voix discordantes dans le royaume depuis que Mohamed ben Salmane a été nommé prince héritier en juin 2017. L’opposition légaliste est systématiquement prise pour cible, notamment celle visant à promouvoir un État de droit dans le pays. La plupart des défenseurs des droits humains et des opposants – notamment dignitaires religieux, journalistes et universitaires – ont été victimes de vagues d’arrestations aussi arbitraires que brutales.

Le régime saoudien ne doit plus mener ce genre d’abus, de crimes et de violation du droit international, notamment au Yémen, en toute impunité. C’est pour dénoncer ces dérives et cette fuite en avant que nous appelons à un rassemblement pacifique devant l’ambassade saoudienne.

Vendredi 26 octobre rassemblement devant l’ambassade saoudienne de 16 h à 18 h

92 rue de Courcelles Paris 75008

Pour dénoncer :
– L’odieux meurtre du journaliste Jamal Kashoggi
– Les crimes de la coalition au Yémen
Pour défendre :
– La liberté de la presse et d’informer

Top