Deux journalistes victimes d’une agression intolérable

0  -  Article mis à jour le 11 décembre 2018

Vendredi matin à Wingles, dans le Pas-de-Calais, deux journalistes, de la Voix du Nord et de l’Avenir de l’Artois, dans l’exercice de leur métier, ont été visées volontairement par une bouteille contenant de l’acide, projetée par des lycéens lors d’un rassemblement.
Notre jeune consœur de la Voix du Nord a été légèrement blessée et toutes deux ont subi un traumatisme psychologique important. Le SNJ-CGT leur apporte tout son soutien et leur souhaite un prompt rétablissement.
Il dénonce fermement cette agression. La violence à l’encontre des journalistes est devenue répétée, mais n’est pas une banalité. Aucune colère, aussi légitime soit-elle, ne peut s’exprimer par l’agression de journalistes dans l’exercice de leur métier.
Dans le contexte social actuel, le respect de la liberté de la presse est nécessaire afin que les citoyens puissent avoir le droit à l’information.

Top