Le SNJ-CGT au 52e congrès de la CGT

0  -  Article mis à jour le 12 mai 2019

Du 13 au 17 mai, se tient à Dijon le 52e congrès de la CGT, qui rassemblera un millier de délégués venus de toute la France, représentant les différents syndicats et fédérations qui constituent la confédération. Le SNJ-CGT, syndicat national ayant rang de fédération, sera représenté par deux délégués, Véronique Marchand, journaliste à France 3 Nord-Pas-de-Calais et secrétaire générale du SNJ-CGT de France Télévisions, et Laurent Mardelay, journaliste au Figaro et trésorier du SNJ-CGT. La délégation du SNJ-CGT sera complétée par son secrétaire général, Emmanuel Vire, journaliste à Géo (groupe Prisma). Par ailleurs, l’équipe de journalistes qui réalisera Le Peuple quotidien, le journal distribué chaque matin aux congressistes, comptera plusieurs syndiqués et militants du SNJ-CGT.

A l’issue du congrès, une nouvelle direction confédérale sera élue. Mais avant cela, les délégués discuteront du mandat écoulé, notamment au travers des débats sur le rapport d’activité et le rapport financier. Quant aux pistes de travail pour les trois ans à venir, elles seront notamment au menu des débats sur le document d’orientation présenté par la direction sortante. Au cours de son Comité national (CN) du 26 mars, le SNJ-CGT a décidé de voter le rapport d’activité ainsi que le rapport financier. Quant au vote du SNJ-CGT sur le rapport d’orientation, il dépendra de l’état du document après le travail d’amendement qui se réalisera pendant le congrès.

Le SNJ-CGT a d’ailleurs proposé un certain nombre d’amendements à ce document. Ces propositions d’amendements, émanant notamment de nos sections syndicales de La Voix du Nord, France Télévisions, Mediapart et du syndicat multipro de la NVO, ont été discutées lors de ce même CN du 26 mars. Le SNJ-CGT propose, par exemple, que soit ajouté un paragraphe revendiquant « des garanties pour l’information de service public audiovisuel en pleine mutation numérique ».

Autre proposition d’ajout, un paragraphe affirmant que « la CGT doit être à la hauteur de ce qu’elle défend dans les entreprises, et ne pas attendre la réponse pénale, très incertaine, pour agir contre les comportements sexistes et les violences sexistes et sexuelles commises par ses adhérents ».

Le SNJ-CGT propose également que soit réaffirmé dans le document d’orientation que « La Nouvelle Vie Ouvrière, Ensemble et Le Peuple sont les journaux de la CGT », qui « lui permettent de renforcer l’activité revendicative, contribuent à la formation des militants et à la syndicalisation ». La proposition d’amendement ajoute : « Face aux difficultés financières de notre entreprise de presse et afin de répondre aux nouvelles habitudes de lecture des syndiqués, une réflexion d’ensemble doit être menée sur la presse CGT. La CGT réitère son engagement à faire vivre la NVO qui, tout au long de son histoire, a démontré son utilité ».

Lire le rapport d’activité du 52e congrès de la CGT

Lire le rapport financier

Lire le document d’orientation

Télécharger les propositions d’amendements du SNJ-CGT au rapport d’orientation

Top