Pour le mouvement social, « l’Humanité » doit vivre !

0  -  Article mis à jour le 11 juin 2019

Lettre du SNJ-CGT de l’Humanité aux délégués du 52e congrès de la CGT

Chers camarades,

La situation de notre journal est plus que jamais préoccupante. Devant les énormes difficultés que traverse notre journal et qui ont conduit notre directeur Patrick Le Hyaric à faire appel aux lecteurs via une souscription qui n’a malheureusement plus rien d’exceptionnel. C’est dans une optique à long terme que nous, syndiqués CGT à l’Humanité, avons décidé de travailler, sans attendre la fin de la période de redressement judiciaire qui doit se terminer début août, en faisant appel à nos camarades. En répondant à notre appel à soutenir financièrement l’Humanité, en relayant la campagne d’abonnements que nous lançons, vous travaillerez à accroître l’indépendance d’un journal utile au mouvement social face aux puissances de l’argent. C’est entre vos mains, parce que nous menons des luttes communes, que nous voulons mettre l’Humanité en sécurité.

Quel quotidien national s’est en effet mobilisé, depuis sa création aux côtés des syndicats contre les ordonnances Macron, contre les réformes de la SNCF et la casse des services publics ? Quel hebdomadaire consacre régulièrement sa une à soutenir les luttes sociales ? Quels journaux produisent des hors-séries décryptant les projets de loi qui menacent notre modèle social ? Qui invite régulièrement à s’exprimer les responsables syndicaux et les salariés en lutte ? Le journal de Jaurès, celui du mouvement syndical, de la gauche de transformation sociale dans toutes ses dimensions : l’Humanité.

Bien sûr, la crise sociale et politique appelle à une réflexion générale sur le pluralisme de la presse, sur ses contenus, sur sa diffusion et sur les effets catastrophiques de la concentration. Mais pour le mouvement social, une urgence s’impose : la disparition, si l’on ne fait rien, d’une grande voix pour les travailleurs. Pour qu’elle résonne encore, l’Humanité a besoin de nouveaux lecteurs et le mouvement social doit y prendre part. Aujourd’hui, nous sommes confrontés à une des plus graves crises de son histoire. Son avenir est menacé dans une période où la remise en cause de notre modèle social n’a jamais été aussi forte. C’est pourquoi la CGT de la Société nouvelle du journal l’Humanité (l’Humanité, l’Humanité-Dimanche, l’Humanité.fr et Pif) demande à l’ensemble des fédérations et unions départementales de la CGT de relayer cet appel aux sections, aux unions locales, à tous les syndiqués CGT afin de réaliser le plus d’abonnements possibles pour faire vivre ces titres utiles au mouvement social, au syndicalisme, à la lutte pour l’emploi et les conditions de travail.

Parce que l’Humanité, plus que tout autre quotidien, est votre journal, emparez-vous de la question de sa survie. Pour le maintien du pluralisme. Pour le maintien de la présence syndicale dans le paysage de la presse quotidienne française. Pour l’émergence de la question sociale, de la voix des travailleurs dans le débat politique.

La section SNJ-CGT de l’Humanité

Télécharger la lettre en PDF

Top