Soutien aux salarié-e-s de Radio France en grève !

1  -  Article mis à jour le 2 décembre 2019

Entretien avec Lionel Thompson (SNJ-CGT Radio France)

Vous pouvez aussi écouter ici le podcast réalisé par Radio Dedans Dehors, un collectif de salariés de Radio France qui raconte la grève de l’intérieur « tout en se faisant l’écho des luttes du dehors »

Communiqué du SNRT-CGT Audiovisuel et du SNJ-CGT

Jeudi 28 novembre 2019, les salarié-e-s de Radio France entament leur 4e jour de grève contre le plan de suppression de 300 emplois et les plus de 60 millions d’économies demandées à l’entreprise sur la période 2020-2022.

Après l’annonce par le ministre de la Culture des grandes lignes de la réforme de l’audiovisuel, ses conséquences sur le financement et le niveau d’emploi dans l’audiovisuel public (par les économies d’échelle attendues dans les rapprochements d’entreprises) se font donc déjà sentir.

Radio France a dans le passé été la victime de nombreux plans d’économies successifs qui ont appauvri l’entreprise.

Radio France a dans le passé été la victime de nombreux plans d’économies successifs qui ont appauvri l’entreprise, fait disparaître des pans entiers d’activité et supprimé des émissions emblématiques, provoqué le départ de nombreux salarié-e-s et aggravé les conditions de travail de ceux qui sont encore là.

Malgré cela, les salarié-e-s ont toujours maintenu la qualité de leur savoir faire et de leurs missions de service public qui leur valent l’adhésion massive des auditeurs.

Dans les différentes entreprises de l’audiovisuel public appelées à se regrouper au sein de France Médias, un investissement massif est aujourd’hui nécessaire. Il s’agit de faire face aux multiples défis de la révolution numérique et en particulier de la dé-linéarisation de l’offre audiovisuelle.

La direction de Radio France doit retirer son projet régressif et mettre en place un vrai plan de développement.

Or les signes envoyés aux salarié-e-s par les directions des entreprises concernées sont dans ce contexte catastrophiques.

La direction de Radio France doit retirer son projet régressif et mettre en place un vrai plan de développement avec les moyens humains nécessaires et un financement adéquat et pérenne à la hauteur des exigences de leurs missions de service public.

Le SNRT-CGT Audiovisuel et le SNJ-CGT soutiennent l’action des salarié-e-s de Radio France !
Ils appellent également à rejoindre les manifestations du 5 décembre contre la réforme des retraites.

Paris le 27 novembre 2019

Télécharger le communiqué en PDF.

1 réaction

Top