Libérés, Semmar et Boudiab nous remercient

Article mis à jour le 27 novembre 2018
Abdou Semmar et Merouane Boudiab viennent de nous adresser le message ci-dessous. Vous trouverez également en pièces jointes  (1) et (2) le récit de leur emprisonnement rédigé par Abdou Semmar.
Nous tenons à remercier toutes les personnes, associations et organisations ainsi que les médias qui ont défendu notre voix lorsque nous étions emprisonnés arbitrairement à Alger. Vous avez contribué grandement à notre remise en liberté en exerçant une forte pression sur le régime algérien qui voulait étouffer notre volonté coriace d’exercer le journalisme indépendant dans notre pays. Nous vous serons reconnaissants jusqu’à la fin de nos jours.
 
Abdou Semmar et Merouane Boudiab
La mobilisation continue pour les journalistes encore incarcérés et pour Abdou Semmar, qui s’est vu notifié une interdiction de quitter le territoire national comme il l’explique dans cette vidéo :
Sachez également qu’un rassemblement de soutien aux journalistes algériens se tiendra ce samedi 1er décembre, devant l’Ambassade d’Algérie.
Top